LA COMMUNICATION DOIT SE METTRE AU SERVICE DE LA CRÉATION.

PLUS ON CRÉE, PLUS ON DOIT COMMUNIQUER. 

Pour en savoir un peu plus

Consultante en stratégie pour les directions générales, enseignante de français, auteure de poésie, éditrice, j'ai eu plusieurs vies professionnelles qui se sont toutes dessinées autour de deux préoccupations : une envie de transmettre et de partager, et une passion pour l'art et la littérature.

C'est en 2010 que je découvre l'énergie et la créativité des communautés de lecteurs et de blogueurs, d'auteurs et d'artistes, d'abord en tant que curieuse puis rapidement en tant qu'animatrice/community manager. Je commence alors un travail dans l'ombre pour des start-ups du livre, des écrivains puis des éditeurs.

 

Construire les communautés sur les médias sociaux, créer du contenu original pour les engager, développer les relations avec les influenceurs. Je teste, durant cette période, de nouveaux outils et de nouveaux contenus, des évènements de lancement et des stratégies atypiques, mais en laissant toujours à mes clients des communautés larges, fédérées autour d'une ligne éditoriale qui reflète leur identité, ainsi qu'un trafic et une visibilité optimisés.

Aujourd'hui, je transmets mon savoir-faire et mon expérience afin de donner à vos projets la visibilité et l'engagement qu'ils méritent. 

E-mail

vecchionestephanie@gmail.com

Téléphone

06 10 03 81 72

Me contacter

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • instagram_icon-icons.com_66733

Sur les réseaux sociaux

Stéphanie Vecchione - Comment s'imposer en tant qu'écrivain sur internet ?

Quelques interviews et articles ailleurs sur la toile

EXTRAIT – Parler d’un yaourt ou d’un parfum, c’est un défi sur les réseaux sociaux. Il faut créer des histoires et un univers visuel qui n’existent par forcément au départ. Mais pour le monde du livre, c’est finalement assez simple. Toutes les histoires sont déjà là. Il suffit simplement de les raconter et de les illustrer. Et pour cela, les acteurs doivent travailler ensemble, car chacun possède une partie de l’histoire du livre.

Les communautés littéraires sont particulièrement actives sur le web. Leur enthousiasme et leur dynamisme peuvent aujourd’hui très largement contribuer au succès d’un auteur ou d’une maison d’édition. Avec peu de moyens mais des idées et du temps, il est possible de s’allier ces communautés et de les fédérer. Vous touchez ainsi les lecteurs les plus actifs et les plus écoutés, et indirectement leur audience. Quand elle s’appuie sur une vraie stratégie, pensée et en accord avec la ligne éditoriale d’un auteur ou d’une maison, la communication digitale est un accélérateur de notoriété et d’audience qui finit par se traduire effectivement sur les ventes.

La darwinisme de l'économie numérique : l'exemple des plateformes de livres auto-édités

Article sur lemonde.fr

La première question qui vient à l'esprit lorsque l'on évoque les plateformes de diffusion (livres auto-édités, livre auto-publiés) est celle de la qualité du bien qu'elles vont permettre de diffuser. On peut résumer la question de la manière suivante : vont-elle niveler la qualité de l'art par le bas ? Cela revient ainsi à s'interroger sur le risque de diffuser des oeuvres de mauvaise qualité.

Ce point masque le véritable enjeu proposé par l'économie numérique qui fait passer la sélection des livres de l'amont vers un sélection fondée uniquement sur l'adaptation à l'univers numérique.
 

Please reload